Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les contribuables d' Aubagne
  • Les  contribuables d' Aubagne
  • : Notre intérêt et nos actions portent essentiellement sur la pertinence et la légalité des dépenses engagées par les collectivités locales.
  • Contact

Nous contacter

contribuablesaubagne279@orange.fr

Recherche

Notre charte

L’association est une association de contribuables et non de citoyens. Elle a pour unique objet celui de défendre les intérêts des contribuables, Pour contrôler le bon usage de leurs impôts, l’association est souvent en conflit avec les pouvoirs en place. Elle ne tient aucun compte du parti, ou des partis, dont ces pouvoirs sont issus. Il en résulte qu’elle n’assure en aucune manière la promotion d’un parti au détriment d’un autre, Amenée à recourir à la justice administrative pour faire annuler les délibérations et les décisions des exécutifs, ayant un caractère politique et partisan, elle ne doit pas encourir les mêmes critiques, Ses dirigeants doivent préserver l’indépendance et la neutralité politique de l’association, principalement lors des consultations électorales. Des consignes sont établies à cet effet.
1 septembre 2015 2 01 /09 /septembre /2015 17:41
Mistral perdant !

Geneviève Frixon

 

Il souffle comme un vent glacial sur la facture finale consécutive à la non-livraison des deux navires militaires à la Russie.

Le gouvernement, comme à son habitude, minimise le coût de cette désastreuse opération, mais enfumage et effets de manche, ne trompent plus personne. Les Républicains, à l’affut, demandent une commission d’enquête afin de connaître le coût exact de l’indemnité que la France va devoir verser à la Russie en règlement de ce contentieux.

Le Canard Enchaîné s’en fait d’ailleurs l’écho et cancane "qu’il s’agirait de plus du double !", soit 2 milliards d’euros à la charge des contribuables, et d’énumérer :

 

•La marge que l’Etat devra régler à la DCNS (vendeur public des navires), soit environ 250 millions,

 

•La remise en état de ces navires pour permettre leur revente avec restitution à Moscou de la totalité des équipements électroniques, soit quelques dizaines de millions d'euros et une opération réalisée sur une durée de près de six mois,

 

•La remise en conformité aux normes Otan : environ 200 millions d’euros,

 

•Le gardiennage et la maintenance des deux navires à quai, soit environ 5 millions d'euros par mois.

 

Et le journal de conclure, en y ajoutant les parties inestimables telles que l'image de marque, les contrats perdus, le manque à gagner futur pour nos entreprises publiques.

Le Ministre des finances, Michel Sapin, a toutefois démenti les allégations du célèbre palmipède en rétorquant que les coûts officiels seraient connus en septembre en "toute transparence".

En attendant, cette petite bataille de chiffres qui occupera la classe politique en septembre, les modifications apportées pour revendre les navires seront à la charge des contribuables...dindons de la farce !

 

sources : le Canard Enchaîné

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Association des contribuables d'Aubagne - dans Mistral
commenter cet article

commentaires