Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les contribuables d' Aubagne
  • Les  contribuables d' Aubagne
  • : Notre intérêt et nos actions portent essentiellement sur la pertinence et la légalité des dépenses engagées par les collectivités locales.
  • Contact

Nous contacter

contribuablesaubagne279@orange.fr

Recherche

Notre charte

L’association est une association de contribuables et non de citoyens. Elle a pour unique objet celui de défendre les intérêts des contribuables, Pour contrôler le bon usage de leurs impôts, l’association est souvent en conflit avec les pouvoirs en place. Elle ne tient aucun compte du parti, ou des partis, dont ces pouvoirs sont issus. Il en résulte qu’elle n’assure en aucune manière la promotion d’un parti au détriment d’un autre, Amenée à recourir à la justice administrative pour faire annuler les délibérations et les décisions des exécutifs, ayant un caractère politique et partisan, elle ne doit pas encourir les mêmes critiques, Ses dirigeants doivent préserver l’indépendance et la neutralité politique de l’association, principalement lors des consultations électorales. Des consignes sont établies à cet effet.
6 mars 2016 7 06 /03 /mars /2016 13:35

Jacques Seguin - les 4vérités hebdo

 

Un an de polémique sur le mariage pour tous

Trois mois de bla bla pour la déchéance de la nationalité

Encore un an de plus dans le déclin de la France : économique, chômage, impôts, déficits, dettes…

 

La France est un des plus beaux pays du monde. J’ai fait récemment le tour du monde en bateau et j’en suis revenu encore plus convaincu.

Nous avons un climat exceptionnel et des paysages somptueux. La France possède des fleurons de l’économie mondiale dans tous les domaines : pétrole (Total), énergie nucléaire (EPR, ITER), transports (TGV), automobile (Renault, Peugeot, Michelin), BTP (Bouygues, Vin­ci), aéronautique (Airbus, Das­sault, Eurocopter)… Ces entreprises ont à leur tête des responsables et ingénieurs compétents et innovants qui ont une réussite exemplaire.

La France a un tissu d’artisans, PME et agriculteurs travailleurs et courageux.

Le drame est que la France a à sa tête une classe politique totalement incompétente, incapable de gérer le pays depuis des décennies :

– Incapable de baisser le coût de l’État par la suppression de ce qui ne sert à rien (tel que sénat, départements, communes, conseil économique, agences inutiles…), la baisse du nombre de fonctionnaires, de ministères, d’élus, la baisse des émoluments et retraites des fonctionnaires et des élus…

– Incapable d’instruire des enfants à la lecture et à l’écriture comme du temps de nos grands-parents qui avaient pourtant peu de moyens…

– Incapable de baisser le coût du travail (baisse des charges patronales par la TVA sociale) et de se demander pourquoi un salarié coûte en définitive le double de son salaire net.

– Incapable de voter un budget en équilibre : c’est pourtant la première chose qu’on apprend en entreprise.

– Incapable d’harmoniser des régimes de retraites disparates.

– Incapable de revenir sur le droit du sol qui est une ineptie.

– Incapable d’endiguer un flux migratoire trop important pour notre pays.

– Incapable de mettre au pas les voyous.

– Incapable de suivre les recommandations de la Cour des comptes en matière d’économie.

– Incapable de supprimer les dépenses et subventions inutiles, notamment aux syndicats.

– Incapable de toute mesure courageuse.

La solution : supprimer, en premier lieu, le réservoir d’hommes politiques qu’est l’ENA ! Car que savent-ils administrer ? Rien. Dès qu’une entreprise ou un organisme est sous contrôle de l’État, c’est la gabegie. Ils n’ont jamais embauché, jamais rédigé une fiche de paye, jamais établi un bilan, jamais équilibré un budget, jamais fait autre chose qu’équilibrer une dépense par un impôt ou une taxe…

Il faudrait aussi interdire aux fonctionnaires publics et territoriaux de briguer un mandat électoral, sauf à les radier à jamais de leur fonction.

En un mot, il faudrait donner le pouvoir à ceux qui en sont dignes : les entrepreneurs et artisans de la société civile qui ont fait preuve de leur compétence dans la conduite des affaires, la création d’emplois, l’innovation et le rayonnement de notre pays.

Car, enfin, depuis 1974, quelles réformes de fond ont été menées à bien ? Aucune. Et on continue, aujourd’hui, à discuter du sexe des anges, à une époque où des mesures draconiennes doivent être prises tant sur le plan économique que sur le plan de la sécurité.

À quand le sauveur ?

site les 4vérités hebdo

Partager cet article

Repost 0
Published by Association des contribuables d'Aubagne - dans politique
commenter cet article

commentaires