Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les contribuables d' Aubagne
  • Les  contribuables d' Aubagne
  • : Notre intérêt et nos actions portent essentiellement sur la pertinence et la légalité des dépenses engagées par les collectivités locales.
  • Contact

Nous contacter

contribuablesaubagne279@orange.fr

Recherche

Notre charte

L’association est une association de contribuables et non de citoyens. Elle a pour unique objet celui de défendre les intérêts des contribuables, Pour contrôler le bon usage de leurs impôts, l’association est souvent en conflit avec les pouvoirs en place. Elle ne tient aucun compte du parti, ou des partis, dont ces pouvoirs sont issus. Il en résulte qu’elle n’assure en aucune manière la promotion d’un parti au détriment d’un autre, Amenée à recourir à la justice administrative pour faire annuler les délibérations et les décisions des exécutifs, ayant un caractère politique et partisan, elle ne doit pas encourir les mêmes critiques, Ses dirigeants doivent préserver l’indépendance et la neutralité politique de l’association, principalement lors des consultations électorales. Des consignes sont établies à cet effet.
29 octobre 2011 6 29 /10 /octobre /2011 14:20

Gabriel Lévy

27 octobre 2011

 

« Si vite que court le mensonge la vérité un jour le rejoint » (1). Espérons toutefois que personne ne reprendra la complainte de Philippe Pétain (« ces mensonges qui ont fait tant de mal ») !

 

En effet, depuis de nombreuses années, le mensonge court : la France est un pays riche, elle est enviée pour son système social, pour l’accueil des immigrants (« vous êtes ici chez vous ») ; la France est un pays fort, elle ramène l’ordre en Afrique ( ?) ; la France est un pays respecté (pas toujours à l’intérieur de ses frontières).

 

Le mensonge est couvert par la litote.

 

1-     Impôts ou taxes ?

Le président de la commission des finances, M. Cahuzac, évalue à 50 milliards d'euros de hausse d'impôts l'effet des mesures adoptées depuis deux ans.

 

Michel Garotté  (site Dreuz Info) rappelle qu’il en est ainsi de :

« La taxe sur la détention de véhicules polluants. La taxe exceptionnelle sur les bonus des traders. La taxe spéciale d'équipement au profit de la société du Grand Paris. La contribution additionnelle à l'imposition forfaitaire sur les entreprises de réseaux. La taxe affectée au fonds d'indemnisation de la profession d'avoués près les cours d'appel. La taxe sur les loyers élevés des micro-logements. La taxe de risque systémique pour les banques. La taxe sur les nuits d'hôtel supérieures à 200 euros. La double taxe sur les boissons sucrées ou allégées.  

Le prélèvement sur le produit des appels à des numéros effectués dans le cadre des programmes télévisés. En matière de niches sociales, le financement de l'assurance-maladie assuré par la suppression ou le plafonnement de dispositions sociales ou fiscales qui permettaient que certaines catégories ou transactions soient moins imposées, voire pas taxées du tout : sept de ces niches sociales ont été supprimées. Les taxes sur le tabac et l'alcool ont été augmentées. »


2-     Le soutien aux « printemps » arabes, la guerre pour défendre les populations.


La France consacre 3 milliards d’euros pour prolonger le printemps. Mais, le rythme des saisons est inexorable. Au printemps succède l’hiver et la glaciation commence.


*En Egypte, on tue des coptes, on assiège les ambassades étrangères, les foules expriment leur haine.


*En Tunisie, les islamistes arrivent au pouvoir (40 % de votes en leur faveur par les Tunisiens vivant en France). On brûle des synagogues, mais on assure que les touristes pourront exposer leur nombril.


*En Libye, pour une dépense d’au moins 300 millions d’euros, la France a « obtenu » que la future constitution respecte la Charia. Quid des droits de l’homme (voir le lynchage de la famille Kadhafi) que nous étions censés défendre, et ceux de la femme ? M. Juppé se dit « vigilant ». Que proposera M. Bernard-Henri Lévy, vigilant lui-aussi, à MM. Sarkozy et Jupé dans quelques mois ? Que deviennent les tonnes d’armes fournies ? Dans les mains de terroristes ou de preneurs d’otages ?


*Réjouissons-nous quand le printemps peine à s’installer comme en Syrie, nous nous payons seulement de mots ; c’est moins cher et moins dangereux, et tant pis si nous manquons de cohérence en persistant à assister les protectorats de ce pays (Liban, Autorité Palestinienne, Hamas).


*Quant à la Turquie, les Français ne veulent pas son intégration à l’Europe, mais son gouvernement inscrit à son budget 150 millions d’euros pour lui permettre sa préadhésion. Hier encore, un amendement proposé pour leur suppression (2) a été rejeté à main levée par nos parlementaires, probablement droite et gauche confondues.


3-L’Europe.


La tricherie du traité de Lisbonne n’aura fait qu’aggraver la situation : un président de l’Europe tétanisé, une ministre des affaires étrangères inaudible (et tant mieux !), une administration aussi couteuse qu’inutile, sauf pour quelques vétilles.

Quant à sa monnaie unique, la plupart des économistes croient que ses jours sont comptés, car en pratique, personne ne veut, ou ne peut, payer pour les autres. Il y a ceux qui le disent et ceux qui continuent à le cacher. Le mensonge !

 

La vérité apparait toujours comme dans le conte d’Andersen. Il suffit d’attendre, mais « les ruines sont éternelles.

 

1.      Jacob Cats, politicien néerlandais, 1577- 1660

2.      Richard Mallié, député des Bouches du Rhône.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Association des contribuables d'Aubagne - dans impôts et taxes
commenter cet article

commentaires

valentini 06/12/2011 13:53


"les impôts et les réglementations sont des fardeaux dont la multiplication affaiblissent l’économie"


Abbé Bonnot de Condillac (1715-1780)


Ne pas régenter! Voilà une idée qui ne nous rajeunit guère


La Régence, c'est aussi la banqueroute, l'économie à vau ou out-Law! Au choix.