Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les contribuables d' Aubagne
  • Les  contribuables d' Aubagne
  • : Notre intérêt et nos actions portent essentiellement sur la pertinence et la légalité des dépenses engagées par les collectivités locales.
  • Contact

Nous contacter

contribuablesaubagne279@orange.fr

Recherche

Notre charte

L’association est une association de contribuables et non de citoyens. Elle a pour unique objet celui de défendre les intérêts des contribuables, Pour contrôler le bon usage de leurs impôts, l’association est souvent en conflit avec les pouvoirs en place. Elle ne tient aucun compte du parti, ou des partis, dont ces pouvoirs sont issus. Il en résulte qu’elle n’assure en aucune manière la promotion d’un parti au détriment d’un autre, Amenée à recourir à la justice administrative pour faire annuler les délibérations et les décisions des exécutifs, ayant un caractère politique et partisan, elle ne doit pas encourir les mêmes critiques, Ses dirigeants doivent préserver l’indépendance et la neutralité politique de l’association, principalement lors des consultations électorales. Des consignes sont établies à cet effet.
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 15:07

Gabriel LévyGuetta-99

 

La ville de Marseille avait cru bon (pour qui ?) de consacrer plus de 400.000 €, extraits bien sûr des ressources de ses contribuables, pour l’organisation d’un concert du disc-jockey David Guetta.


 Rappelons, avant de poursuivre, que dans cette ville plus d’un foyer sur deux ne paient aucun impôt et que son maire répète que sa ville est une ville pauvre. Devant le tollé des 70.000 signataires d’une pétition réclamant l’annulation de la délibération, M. Guetta a annulé son concert « subventionné ».


Selon La Provence du 15 mars, le « chef du groupe majoritaire estime que seuls 8.000 privilégiés pourront finalement assister à un concert qui aurait pu réunir 30.000 personnes…C’est aussi une perte en terme de retombées économiques… Je dis donc bravo à ceux qui tirent des balles dans le dos de Marseille ! »


Déclaration étonnante de la part d’un « chef ». Ainsi, ses administrés-contribuables-assujettis ont tiré des « balles dans le dos » de la ville, plutôt que de (se) les tirer dans leurs pieds.


Voyez-vous une différence entre 8.000 et 30.000 spectateurs dans une ville d’un million d’habitants ? Sommes-nous certains que les quelques notes émises répétitivement, comme le prétendent les guignols de l’info (Canal +), soient un monument de notre culture indispensable de partager ? Certes, la ville de Marseille subventionne un programme – annuel - d’opéras et de concerts symphoniques, mais ce sont des œuvres consacrées, et non le produit d’une mode, peut-être passagère.


Et puis, il faut bien le dire :


· Il est inquiétant qu’un conseil municipal et les élus, qui « sondent » chaque semaine leurs futurs électeurs et qui ajustent leur stratégie en fonction de ces sondages, ne se préoccupent de l’opinion de leurs administrés que lorsqu’il s’agit d’eux-mêmes.


· Alors que nombreux sont leurs concitoyens dans la détresse financière, est-il décent de leur proposer d’oublier cette dernière en écoutant un concert d’une musique techno ? Le même jour, dans le Figaro Madame Véronique Colucci précisait : « les concerts des enfoirés (bénévoles !) rapportaient presque 26 millions d’euros, « sachant qu’un repas est évalué à 1 euro ».


« Du pain » ou des « jeux de cirque », la ville de Marseille avait fort mal choisi.

Partager cet article

Repost 0
Published by Association des contribuables d'Aubagne - dans subventions
commenter cet article

commentaires