Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les contribuables d' Aubagne
  • Les  contribuables d' Aubagne
  • : Notre intérêt et nos actions portent essentiellement sur la pertinence et la légalité des dépenses engagées par les collectivités locales.
  • Contact

Nous contacter

contribuablesaubagne279@orange.fr

Recherche

Notre charte

L’association est une association de contribuables et non de citoyens. Elle a pour unique objet celui de défendre les intérêts des contribuables, Pour contrôler le bon usage de leurs impôts, l’association est souvent en conflit avec les pouvoirs en place. Elle ne tient aucun compte du parti, ou des partis, dont ces pouvoirs sont issus. Il en résulte qu’elle n’assure en aucune manière la promotion d’un parti au détriment d’un autre, Amenée à recourir à la justice administrative pour faire annuler les délibérations et les décisions des exécutifs, ayant un caractère politique et partisan, elle ne doit pas encourir les mêmes critiques, Ses dirigeants doivent préserver l’indépendance et la neutralité politique de l’association, principalement lors des consultations électorales. Des consignes sont établies à cet effet.
21 mai 2017 7 21 /05 /mai /2017 17:29

Geneviève Frixon

Nous nous posions déjà la question en novembre 2014 en écrivant sous l’excellente plume de notre regretté Gabriel Lévy : « nous persistons à ne pas comprendre, à ne pas admettre, comme 64 % des Français, ce qui nous pousse à sceller notre sort à ce pays. La pré-adhésion de la Turquie a coûté 4,9 milliards d’euros pour la période de 2007 à 2013. La part contributive de la France est de 18,2 %, soit 892 millions d’euros ».

Le mois d’avril 2017 a été « un moment historique » pour le président Recep Tayyip Erdogan qui saluait le « oui » de son référendum pour la réforme constitutionnelle renforçant ainsi ses pouvoirs.

Un dirigeant autoritaire se mue ainsi en dictateur et enfonce le clou en annonçant un nouveau référendum sur le rétablissement de la peine de mort et nous devrions prendre acte du résultat de ce référendum inacceptable, sans toutefois stopper les négociations d’adhésion de la Turquie ?

Les contribuables européens ne peuvent se satisfaire d’un tel arrangement !

Ainsi la Turquie semble se tirer une balle dans le détroit des Dardanelles, sonnant le glas des années de subventions et de palabres pour une hypothétique préadhésion que nous finançons malgré nous.

Cette victoire étriquée, mais victoire tout de même, laissant augurer un nouveau durcissement dans les relations entre Ankara et l’Union européenne, nous avons donc demandé au Député Européen Renaud Muselier, de saisir directement la Commission européenne par l’intermédiaire d’une question écrite afin de connaitre leur position et surtout la solution apportée à cette escalade dictatoriale.

Nous espérons que la réponse à cette question sera à la hauteur de ce que les associations de contribuables attendent depuis des dizaines d’années : la suppression pure et simple de toutes subventions à un pays, malade de l’Europe !

 

 

Repost 0
Published by Association des contribuables d'Aubagne - dans Turquie subventions
commenter cet article
11 novembre 2016 5 11 /11 /novembre /2016 12:58

Ariane Bonzon - Journaliste

Les liens financiers entre la Turquie et l'Union européenne sont anciens et nombreux. Résultat, alors que le processus d'intégration est en panne, l'argent, lui, continue de circuler comme si de rien n'était. Un simple jeu de dupes?

L’Union européenne donne beaucoup d’argent à la Turquie, et particulièrement depuis une dizaine d’années. Mais qui le rappelle au président Erdogan?

Pour juguler le flot de réfugiés syriens en partance pour l’Union européenne, le président turc trouve que trois milliards d’euros sur deux ans, ce n’est pas assez. Lui et son Premier ministre, Ahmet Davutoglu, auraient voulu le double. Sinon pas la peine de discuter, a dit Recep Tayyip Erdogan à Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne.

«Nous pouvons à tout moment ouvrir nos portes vers la Grèce et la Bulgarie et mettre les réfugiés dans des autobus. [...] Que ferez-vous alors de ces réfugiés s'il n'y a pas d'accord? Vous allez les tuer?», a menacé le Président turc lors d’une réunion qui s’est tenue à la mi-novembre en Turquie et dont les minutes ont fuité, publiées par le site grec Euro2day. lire la suite 

Repost 0