Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les contribuables d' Aubagne
  • Les  contribuables d' Aubagne
  • : Notre intérêt et nos actions portent essentiellement sur la pertinence et la légalité des dépenses engagées par les collectivités locales.
  • Contact

Nous contacter

contribuablesaubagne279@orange.fr

Recherche

Notre charte

L’association est une association de contribuables et non de citoyens. Elle a pour unique objet celui de défendre les intérêts des contribuables, Pour contrôler le bon usage de leurs impôts, l’association est souvent en conflit avec les pouvoirs en place. Elle ne tient aucun compte du parti, ou des partis, dont ces pouvoirs sont issus. Il en résulte qu’elle n’assure en aucune manière la promotion d’un parti au détriment d’un autre, Amenée à recourir à la justice administrative pour faire annuler les délibérations et les décisions des exécutifs, ayant un caractère politique et partisan, elle ne doit pas encourir les mêmes critiques, Ses dirigeants doivent préserver l’indépendance et la neutralité politique de l’association, principalement lors des consultations électorales. Des consignes sont établies à cet effet.
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 18:12

 

Dany Menetrails de tram

Présidente de l'Association des Contribuables d'Aubagne

 

219 Millions d’euros annoncés lors du dernier Conseil Communautaire (la Provence du 3 octobre 2012), alors que le document annonçant l’enquête publique « Avant de prendre le tram, prenez la parole » réalisé et diffusé par l’agglo en juin 2012 indiquait toujours un budget  à 166 Millions d’euros. 

 

Une augmentation de 32% du coût alors que la déclaration d’utilité publique n’est pas encore prononcée. Que s’est il passé en 3 mois qui puisse expliquer une hausse aussi importante ? De 16 Millions d’euros le Km nous passons à près de 22 Millions d’euros, qu’est devenu le « Tramway le moins coûteux de France » ? Les travaux n’ont pas encore été entrepris pourtant  le dérapage du coût est déjà affiché.

 

A ce stade du projet, cela et très inquiétant. Et à ce rythme là, le coût final va dépasser l’imagination la plus délirante ! Nous allons demander expressément à l’agglo pour quelle raison ce budget a fortement augmenté et comment va être financé ce nouveau besoin de 53 Millions d’euros ?


Car force est de constater que nos multiples alertes  étaient le résultat d’une analyse sérieuse.  Cette première dérive du coût confirme nos craintes.


La déclaration d’utilité publique n’a toujours pas été prononcée par le Préfet alors que l’avis favorable des commissaires enquêteurs a été rendu  depuis près de 2 mois. Doit-on y voir une hésitation à valider ce projet ? Il est probable aussi que ce projet soit considéré comme un obstacle supplémentaire à la réalisation de la métropole marseillaise voulue par le gouvernement. D'ailleurs, le ministre des transports « venu pour remettre de l'ordre dans le dossier » botte en touche quand on l'interroge au sujet du tramway d'Aubagne.


 L’association des Contribuables d’Aubagne a proposé à plusieurs reprises un moratoire  pour suspendre ce projet. Dans la situation actuelle, nous devons éviter toutes dépenses qui pourraient, à terme, aggraver la pression fiscale.

Repost 0
Published by Association des contribuables d'Aubagne - dans tramway
commenter cet article
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 15:08

citadis dualis and regio citadis tram trains image 1Après maintes pétitions et concertations auprès des responsables de l’enquête  publique, l’AJJ de septembre nous informe que celle-ci a rendu « un avis favorable  sans réserve » à la construction du plus petit tramway de France (capacité de rame 120 voyageurs) mais grand par son prix 166 millions d’euros.


Il est frustrant de constater que, malgré la mobilisation des opposants au tramway et la remise de plus de 10 000 cartes pétitions mettant en exergue des solutions alternatives moins onéreuses, l’inquiétude des contribuables soucieux des finances de leur ville, a été dédaigneusement ignorée.


Une petite lueur d’espoir toutefois, le journal du dimanche du 30 septembre 2012 titre « le gel des grands travaux » par le gouvernement avide d’économies et  notamment sur l’ensemble des projets issus du Grenelle de l’environnement.


Une petite brèche est ouverte et nous nous y engouffrons en jouant notre dernier atout : un courrier adressé à Monsieur le Ministre du budget qui, nous l’espérons, prêtera une oreille attentive aux solutions de bon sens des français « d’en bas ».


« Monsieur Le Ministre du budget,

 

Nous n’ignorons rien des efforts que vous faites pour obtenir une réduction de la dépense publique. Nous savons également que vous demanderez aux collectivités locales de participer à ces efforts.

 

Or, une dépense importante, de 166 Millions d’euros va être effectuée incessamment par l’Agglomération du Pays d’Aubagne et de l’Etoile pour l’exécution d’un tramway sur le territoire de la commune d’Aubagne. Ce projet a fait l’objet d’un accord de l’Etat en 2010 pour une subvention de 13 ,7 Millions d’euros, dans le cadre du Grenelle de l’environnement, non encore octroyée.

 

Dans un courrier adressé le 12 août 2011, et dont vous trouvez ci-jointe la copie, nous avons proposé à Madame La Présidente un moratoire de 3 ans pour  cette exécution, conscients que nous étions, non seulement des difficultés financières de l’époque, mais aussi de celles qui ne manqueraient pas de survenir. Nous avions rappelé à cette occasion que « nos associations locales, ainsi que notre association nationale (« Contribuables Associés ») ne ménagent pas leurs critiques à l’égard de la dépense publique non maitrisée, qu’elle soit celle de l’état, ou des collectivités territoriales. Pour ce faire, elles ne sont jamais préoccupées de leur appartenance politique. »

 

Actuellement nous formons deux critiques à ce projet : le risque d’une dérive des coûts non assumée par le budget, et le coût élevé par personne transportée au regard de celui des autres communes.

 

Nous souhaitons que ce projet soit examiné par vos services à la lumière de l’effort que vous demandez aux contribuables.

 

Nous vous prions d’agréer, Monsieur Le Ministre, l’expression de notre considération distinguée »

 

Docteur Gabriel Levy

Porte-parole de l’association

 

Repost 0
Published by Association des contribuables d'Aubagne - dans tramway
commenter cet article
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 11:27

Gabriel Lévy

22 août 2011

 

Une exigence qui vaut pour les dirigeants de l’état comme pour ceux des collectivités territoriales.

 

Ainsi, « la bise venue », notre association a écrit au maire d’Aubagne, et à la présidente de l’agglomération, pour leur demander – solennellement - de se soucier de l’utilité de chaque euro dépensé.

Nous leur avons rappelé que notre association, ainsi que l’association nationale « Contribuables Associés », n’avaient jamais ménagé leurs critiques à l’égard de la dépense publique non maitrisée, qu’elle soit celle de l’état, ou celle des collectivités territoriales, et que pour ce faire, elles ne s’étaient jamais préoccupées de l’appartenance politique de leurs dirigeants.

Une proposition nous paraissant pertinente, nous leur avons demandé la suspension provisoire (un moratoire de 3 ans par exemple) des projets non indispensables immédiatement, jusqu’au « retour  à meilleure fortune ».

Nous avons cité le cas du projet de tramway, dont une partie de la ligne a été déjà amputée, ainsi que celui des subventions aux associations, qui peuvent certainement se priver, avec un effort minime, des quelques euros qui leur sont accordés, mais dont le total de leur somme finit par représenter une dépense annuelle non négligeable.

Dans une seconde lettre, nous avons confirmé qu’il ne s’agissait pas d’un vœu pieux de notre part, car nous venions d’apprendre qu’une agence de notation avait abaissé la note de la ville d’Aubagne à BBB –, « Aubagne devenant la collectivité la moins bien notée de France »

Aussi, craignant une nouvelle dégradation de la situation, nous avons rappelé notre demande d’un moratoire pour les investissements dont l’utilité s’avérerait trop lointaine, au premier des rangs desquels la construction d’un tramway.

A ce propos, nous avons fermement attiré leur attention sur le fait que :

·         Jusqu’à ce jour, l’association des contribuables n’avait pas jugé les choix des investissements faits par la collectivité, dès lors  : 1°) que ceux-ci étaient censés avoir reçu l’approbation de nos concitoyens ; 2°) qu’ils n’impliquaient pas d’augmentation de leurs impôts.

·        Or, tel n’était plus le cas puisque d’une part, les pétitions contre la construction d’un tramway, s’enrichissant chaque jour d’un plus grand nombre de signatures, excluaient l’argument du consentement de la population, et, que d’autre part, la révélation de la note BBB - indiquait que les emprunts pour la réalisation de ce tramway seraient plus coûteux pour les contribuables, déjà pris dans la tourmente économique actuelle.

Nous attendons leur réponse. Mais s’il n’y a pire sourd que celui qui ne veut entendre, pour autant, nous contribuables, nous ne resterons pas muets.

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Association des contribuables d'Aubagne - dans tramway
commenter cet article